Notre note
Note des visiteurs
VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne: 3.0/5 (1 vote)






Crazy, Stupid, Love

Résumé: Amour, séduction et complications

Au bout de 25 ans de mariage, l'ennui a fini par s'immiscer dans la vie de couple d'Emily (Julianne Moore) et Cal (Steve Carell). Ce dernier a tout de même du mal à encaisser, quand son épouse demande le divorce. Il va alors régulièrement se saouler dans un bar, où Jacob (Ryan Gosling) le prend en pitié. Ce trentenaire, séducteur en série, va le coacher et lui permettre de faire de nouvelles conquêtes. Quant à Robbie (Jonah Bobo), le fils adolescent de Cal et Emily, il est fou amoureux de sa baby-sitter (Analeigh Tipton). Mais celle-ci, qui a 4 ans de plus que lui, a développé un béguin pour Cal! Tout ce petit monde doit l'admettre: le cœur à ses raisons que la raison ignore.

Quand humour et sensibilité font bon ménage

"Crazy, Stupid, Love" a plus d'un atout à faire valoir: des dialogues aiguisés au scalpel, un casting efficace et un humour plutôt fin. Cette comédie romantique, qui ne sombre jamais dans la mièvrerie, a de quoi plaire aux spectateurs qui ne raffolent pas forcément du genre. Véhiculant une profondeur insoupçonnée, en explorant avec tact les sentiments de personnages mis face à leurs contradictions, cette réalisation de Glenn Ficarra et John Requa propose un épilogue assez convenu. Dommage… On passe malgré tout un très bon moment.

Laisser un commentaire: